Comment allier économie et réduction des déchets


Le gaspillage alimentaire est une des plus grandes catastrophes que le monde du 21e siècle subit, et il est grand temps que la population comprenne les enjeux d’un t-elle gaspillage et de prendre les dispositions nécessaires.

Plus d'un tiers de tous les aliments produits dans le monde sont gaspillés ou gâtés.

10.000.000.000 kg/an soit 10 millions de tonnes par an , c’est le constat alarment du gaspillage alimentaire en France. Les Français jettent entre 20 et 30 kg de déchets alimentaires par an et par habitant, dont 7 kilos d’aliments encore emballés. Cela représente un coup de 16 000 000 000 (16 milliards) d’euros sur l’hexagone et 108 euros par habitant et par ans.

Selon la FAO, cela représente un tiers de la nourriture sur Terre qui n'est pas consommée et jetée à la poubelle (2018) sans comptabiliser les pertes de la production agricole, chaque année, en France, soit plus de 2,3 millions de tonnes de nourriture seraient gaspillées dans la distribution, 1,5 million de tonnes dans la restauration (collective et commerciale), et 6,5 millions de tonnes au sein même des foyers.

Et pourtant, en 2016, environ 6 % de la population française ( 3,9 millions de personnes ) vivaient sans accès suffisant ou limité à des aliments sains et nutritifs.

La cause ? L'approvisionnement alimentaire dans notre société est beaucoup trop important. Environ le double de la quantité alimentaire nécessaire par habitant, et des fruits et légumes aux formes et aux couleurs parfaites qui est également responsable du gaspillage alimentaire.

Ainsi tout au long de cet article nous allons vous aidez a trouver des solutions / de bons gestes afin réduire vos déchets alimentaires, mais également à faire des économies.

1. Réduire son gaspillage alimentaire commence par faire ses courses intelligemment et de façon réaliste.

    Cela semble bête, vu comme ça, mais c'est l'une des choses les plus importantes que vous puissiez faire. Lorsque vous faites vos courses, assurez-vous de ne pas acheter trop de nourriture. Cela est sûrement synonyme d’aller-retour plus fréquent à l'épicerie, au marché ou dans les grandes surfaces, mais cela vous assurera des produits frais et non gâtés. Si vous habitez loin des magasins d’alimentation ou que vous détestez faire vos courses, vous devez être réfléchi et faire attention à ce que vous achetez. Grâce notamment à une planification de vos repas avec une liste de course qui détaille les ingrédients dont vous aurez besoin, et une fois dans votre magasin d’alimentation préféré, respectez-la rigoureusement. Cela vous permuteras à la fois d’acheter plus intelligemment et également faire des économies, car un risque de perte alimentaire moins important, mais également de ne pas acheter tout ce qui vous fait envie sous impulsion d’achat. Concernant les fruits et légumes n’hésitez pas à les acheter chez des producteurs locaux, au marché ou directement a la ferme si vous avez la chance d’en avoir proche de chez vous, afin d’avoir des produits sains et de les soutenir économiquement.

     

    2. Lorsque vous cuisinez, cuisinez uniquement ce dont vous avez besoin.

    Le fait d’avoir des assiettes copieuses est une des conséquences du junkfood et de la société de consommation. Le fait de cuisiner des quantités en adéquation avec votre appétit est essentiel pour votre santé. L’utilisation d’assiette plus petite peut vous aider ! Si jamais il vous reste encore de la nourriture n’hésitez pas la stocker et la consommer plus tard.

    3. Faites des économies en mangeant réellement les restes de vos repas.

    Afin de consommés les aliments non manger la veille, car vous avez trop cuisiné, n’hésitez pas a stocker vos aliments directement dans votre réfrigérateur ou congélateur grâce notamment a des LunchBox ou des SnackBox .

    4. Conservez les fruits et légumes ou tout autres aliments correctement.

    Stocker de la nourriture au bon endroit est souvent sous-estimée, il est important de savoir ou, comment et a quelle température un fruit ou un légume doit être conservé pour préserver ces qualités gustatives et nutritionnelles. Et ce n’est pas nécessairement qu’au frigo.

    Le site agriculture.gouv.fr a une infographie étonnante pour vous aider à déterminer où vos divers aliments doivent aller.

    conservation frigo fruits légumes

    Ainsi pour conserver vos fruits et légumes frais plus longtemps voici quelques conseils.

     

    Fruit :

    • Les Pommes : Stockez-les à l'écart des autres produits il favorise leur mûrissement. Ils peuvent être conservés sur le plan de travail pendant une semaine passée ce délai le réfrigérateur permet de les garder plus d'une semaine.
    • Les Avocats : laisser les mûrir à l’air libre puis conserver les au réfrigérateur.
    • Les Bananes : Gardez les bananes vertes hors du réfrigérateur et laissez-les mûrir.
    • Les Baies : les mûres, les fraises et les framboises sont des fruits délicats et ne doivent pas être lavées avant d'être consommées. Conservez-les au réfrigérateur dans des récipients secs et couverts.
    • Cerises et raisins : Conserver au réfrigérateur, non lavé, dans leurs contenants, jusqu'au moment de les laver et de les manger.
    • Agrumes : Prolongez la durée de conservation des clémentines, pamplemousses, citrons, limes et oranges en les stockant dans le bac à légumes ou dans un sac en filet au réfrigérateur.
    • Melons : Conservez-le au réfrigérateur, avant même de les couper. La pastèque peut être conservée dans un endroit sombre et sec à l'écart des autres fruit et légume. Une fois, couper le melon doit être conservé au réfrigérateur.
    • Tomates : Conservez-les toujours à température ambiante, car le réfrigérateur les fera pourrir rapidement. Conservez-les en vrac dans un bol à l'abri du soleil et de la chaleur.

    Légumes :

    • Brocoli et chou - fleur : Il est préférable de conserver le brocoli et le chou-fleur dans des tiroirs réfrigérés séparés, à l'écart des autres produits.
    • Céleri : Conserver au réfrigérateur.
    • Maïs : Conserver au réfrigérateur.
    • Concombres : Conserver à température ambiante. Peut être conservé au réfrigérateur pendant 1 à 3 jours s'ils sont utilisés après leur sortie du réfrigérateur.
    • Aubergine : Conserver à température ambiante. Peut être conservé au réfrigérateur pendant 1 à 3 jours s'ils sont utilisés après leur sortie du réfrigérateur.
    • Haricots verts : À conserver au réfrigérateur.
    • Légumes verts à feuilles : Les légumes verts comme la laitue, le chou vert, la bette à carde, le chou frisé et les épinards doivent être conservés au réfrigérateur.
    • Famille d'oignons : Conservez l'ail et les oignons dans un endroit frais, sombre et sec, mais séparé des autres aliments en raison de leurs fortes odeurs.
    • Champignons : Gardez non lavés au réfrigérateur. L'humidité les rend visqueux.
    • Poivrons : Conserver à température ambiante. Peut être conservé au réfrigérateur pendant 1 à 3 jours s'ils sont utilisés après leur sortie du réfrigérateur.
    • Légumes racines : Conservez les carottes, les betteraves et les radis au réfrigérateur. Conservez les pommes de terre, les patates douces et les courges d'hiver dans un endroit frais, sombre et sec comme un garde-manger ou une cave.

      5. Une date d’expiration arrivée à terme n’est pas synonyme de jeter

       Première chose importante il ne faut pas confondre date limite de consommation ( DLC) et date de durée minimale (DDM).

      En effet la date limite de consommation indique la durée de vie maximale d'un produit.  Après cette date, le produit est périmé et non consommable. Le consommer au-delà de cette date comporte des risques pour la santé.

      La date de durée minimale quant à elle autorise la consommation de l'aliment après date, à condition qu'il soit conservé correctement. Le produit n'est pas périmé, mais il peut avoir perdu certaines de ses qualités nutritionnelles ou gustatives. Avant de le manger, il faut vérifier que l'emballage n'est pas abîmé ou bombé et s'assurer que le produit a un bel aspect, une bonne odeur et un bon goût.

      6. Essayer... la mise en conserve

      Un peu à l’image de nos grands-parents, la mise en conserve est un excellent moyen de conserver ses aliments, tout comme de stocker vos aliments dans des boites hermétiques dédiées et ainsi d’augmenter sa durée de conservation pendant des mois.

      Boite snack stockage aliment conservation my lunch box

      7. Faites un don aux banques alimentaires.

      Avant de jeter, n’hésitez pas d’appeler ou d’aller voir les banques alimentaires et autres organismes de bienfaisance où vous pourrez donner les articles alimentaires que vous n’allez pas consommer à cause d’un départ en vacance par exemple.

      8. L’utilisation d’applications anti-gaspillage

      Il existe divers outils et applications qui visent à aider les gens à éviter le gaspillage alimentaire. Vous pourrez trouver entre autres :

      Zero Gachis : Zéro-Gâchis est une application gratuite pour vous aider à lutter contre le gaspillage alimentaire, tout en économisant de l'argent !

      Frigo magic : Vous permet de cuisinez des recettes pour tous les jours avec les produits déjà disponibles dans votre frigo et votre cuisine.

      Optimiam : OptiMiam propose des promotions flashs chez nos nombreux partenaires commerçants ( Boulangerie, Traiteur, Restaurants, Chaînes, Supermarchés ) sur des produits qui auraient pu être jetés

      Too Good To Go : Too Good To Go permet à chacun d’entre nous de s’engager contre le gaspillage alimentaire afin de donner l’opportunité à toute nourriture produite d’atteindre sa destinée : être mangée.

      9. Le Compostage.

      La conséquence de la sur consommation de bien alimentaire est bien sur l’augmentation du nombre de nos déchets. Ainsi le compostage peut être une solution éco responsable, elle permet de préserver l’environnement, de réduire nos déchets organiques, mais également de réduire le poids de nos poubelles et donc de supprimer des camions poubelles et de réduire l’émission de gaz de Co2.

      À Lyon l’institut génie de l’environnement éco développement a montré via les éco gestes que 30% des déchets émis par un français pourraient être valorisés par compostage. En France, réduire donc de 30% le poids des poubelles grâce au compostage permettrait de supprimer 3000 camions poubelles.

      Ainsi les collectivités et les actions solidaires se multiplient afin de donner la chance à tous de pouvoir composter. Vous pouvez d’ailleurs voir ou est le composteur collectif le plus proche de chez vous grâce à la carte collaborative du site biodechets.org

       


      Laissez un commentaire


      Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés